Poule du Lux

cuisine, couture et bricolage

27 janvier 2008

Eloge des couches lavables

Les couches lavables, kesako ? Le paquet de langes de nos grand-mères, n'a -heureusement- plus rien a voir avec les couches lavables XXIème siècle !

Je vous vois rire: laver des couches quand il existe des jetables, quelle drôle d'idée ! Et pourtant une fois qu'on a commencé difficile de s'en passer. Petit bilan après 5 semaines d'utilisation:

Avantages:
* bien sur le côté écologique: sachant qu'il faut 500 ans pour qu'une couche jetable se dégrade on comprend vite l'attrait des couches lavables. Il faut aussi savoir qu'il faut autant d'eau pour fabriquer une couche jetable que pour laver une couche lavable, dc pas de surconsommation d'eau (et si on utilise des lessives bio pas de soucis de pollution par la lessive non plus :) )
* le côté économique: pour 1 enfant (en comptant 2 ans de couches) on économise dans les 400 euros. Et bien sur pour le 2ème on n'a rien a racheter, on économise donc autour de 1500 euros.... non négligeable !!
* le confort de bébé: aucun produit chimique contrairement au couches jetables. Bébé n'est en contact qu'avec des matières naturelles (coton, chanvre...) Chez nous le tes a été probant: avec les jetables le lutin avait les fesses très rouges et irritées et depuis qu'on est passés aux lavables elles sont toutes belles :-)
* les enfants sont propres plus tôt (voilà un "argument" qui se passe de tout commentaire !!!)
* bébé sent toujours bon: avec les couches jetables ce qui sent mauvais quand bébé est sale ce sont les produits dont la couche est imprégnée (ça sent souvent mauvais même avec un simple pipi) Là ça ne sent rien ! (évidement en cas de gros gros caca ça sent quand même un peu)

Les inconvénients (bon, je triche: ce sont les aspects qui nous faisaient hésiter au début mais qui se sont révélés beaucoup moins génants qu'on le pensait)
* le stockage avant lavage: on avait peur que ça pue, que ce soit un peu (bcp !!) répugant à mettre dans la machine, qu'il faille faire des lessives spéciales.... Bilan: on stocke les couches dans un seau fermé avec de l'eau et de l'huile d'arbre à thé. On ne sent que l'odeur de l'huile donc très agréable (pas comme une poubelle pleine de jetables) Pour le chargement de la machine, les couches trempent dans un filet: pour charger on prend le filet et on le met dans la machine: aucun contact entre nos mains et l'eau sale. Et pour finir on met les couches avec nos lessives classiques (vêtements et autres) c'est un peu surprenant (stressant !) au début mais tout le linge ressort nickel.
* la gestion des sorties / de la nounou: il suffit d'acheter un sac spécial pour stocker les couches sales. Il ne laisse passer ni odeur ni saleté. le soir on met les couches à tremper et on aère le sac.
Pour la nounou il faut juste penser à lui fournir des couches propres tous les matins.

Bref, vous l'avez déjà compris depuis un petit moment: nous sommes complètement séduits par ce concept et ne reviendrions aux jetables pour rien au monde (pour le 2ème enfant j'achèterai même des couches spéciales nourrissons pour lui mettre dès la maternité !)

Posté par poule du lux à 09:55 - Maternage - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur Eloge des couches lavables

    roo, je tombe la dessus.... portage, lavables, fan d'automne, accro au liberty... je ne peux que me dire que nous sommespleines de points communs Allez hop, je file m'inscrire à ta newsletter...

    Posté par chou, 26 septembre 2010 à 20:14 | | Répondre
  • Ca m'interroge

    les couches utilisées étaient elles des multitailles ou tailles uniques car je me pose la question pour mon futur bébé ...
    au magasin bio la vendeuse me propose des tailles uniques avec des culottes de protection de tailles différentes (s-m-l)...

    interrogations d'une future maman !

    Posté par Tout Mimie, 09 janvier 2011 à 22:20 | | Répondre
Nouveau commentaire
Haut de Page